On ne le présente plus, Overwatch, le héros shooter énervé de Blizzard au succès mondial débarque (enfin) sur la petite Switch et semble ne pas se contenter d’une adaptation dégueu pour contenter les fans de shooter et de Big N.
Voyons si cette adaptation n’a rien à envier à ses grandes sœurs et si le plaisir de jeu reste identique autant en nomade que sur grand écran.

Le Pitch

En gros, tu es dans le futur et suite à un grosse baston entre le bien et le mal qui date de quelques années auparavant, la paix fragile revenue ne durera pas très longtemps avant que des méchants pas beaux reviennent foutre le boxon !

Du coup il est temps de reformer une équipe d’élite pour distribuer des patates et reprendre le dessus sur la vermine du futur…

Bon c’est comme souvent dans les shooters, c’est un prétexte léger pour se tirer à outrance dans la bouche et tout péter !

Mais attention, ce qui est bien avec Overwatch c’est qu’il y a quand même une méta sympa qui se découvre au fil du jeu et surtout qui n’hésite pas à creuser les origines de chaque perso (plus de 30) et c’est honorable.

overwatch-switch
On à besoin de héros et de fun pigé ?

Gameplay / Prise en main

Alors la, tu fais face à un shooter à la première personne tout ce qu’il y a de plus classique et facile à prendre en main avec une marge de progression et de skill énorme !

Cela dit, avec Overwatch tu te contente pas d’avoir un perso lambda à custom ou des classes, tu as des fucking Héros avec un grand H !

Tout en ayant un gamplay de FPS de base, tu as droit à des pouvoirs ou habilités précises pour chaque perso. La beauté d’Overwatch c’est ça ! Tu commences simplement, et tu t’aperçois que ton perso est plus qu’un flingue et peut tout éclater avec ses coups spéciaux ou son super pouvoir.

Petite vidéo gameplay d’IGN pour voir que le kiff est respecté

Du coup le sentiment de puissance vient très vite en toute simplicité et te pousses à creuser les possibilités. Et c’est là que le jeu commence vraiment car Overwatch se joue pas trop solo en fait. La pléthore de modes de jeu est fortement axée sur le Teamplay et apporter son grain de sel pour amener son équipe à la victoire grâce aux pouvoirs de son Héro est jouissif !

Bien-sur les Jean-solo auront la possibilité de faire du chacun pour soi en match à mort mais franchement c’est bof comparer à des Call of, Doom etc…

Bref. Overwatch c’est le jeu teamplay par excellence avec une forme de stratégie abordable pour tous avec une prise en main simple qui devient épique très rapidement.

bras-de-fer
TeamPlay ok ?

Graphiquement / Techniquement

Niveau visuel tu es sur la Switch, donc commences pas à comparer avec les versions consoles ou PC… Avant même les premiers visuels ou gameplay, le Jean-technique de base était au max avec des « Ça va être moche, ça va pas tourner à 60 fps constant, les textures ça va être de la bouillie blablabla » moi je dis ta gueule de suite !

Le jeu est honorable visuellement et surtout n’est pas flou en nomade comme bcp de jeu Switch. En docké c’est loin d’être moche et ça tourne bien. Le jeu est bridé à 30 Fps pour être fluide sur la bécane et franchement ça le fait nickel ! Alors arrêtez avec vos blabla de technicien de pole emploi et jugez sa globalité visuelle et surtout le fun général que le jeu propose.

Comparez ce qui est comparable et surtout amusez vous… Et d’être à 30 ou 60 fps n’empêchera pas d’être bon ou une victime fragile avec un ratio de -100 😀

Overwatch-nintendo-switch
Kiff de l’avoir en nomade

De plus la Switch est axée grand public et propose une expérience fun pour tous. Moi je pense au père de famille qui veut se faire un petit shooter amusant au calme sans déranger personne, au mec en pause le midi qui veut se défouler plutôt que de mettre une balayette à son boss, au gamin après l’école qui va se faire plaisir avec un jeu coloré et stylé…

Overwatch-switch
Coloré et stylé en nomade bordel !

Verdict

Overwatch Switch reste fidèle à la version de base en conservant absolument tout ! Cette version n’apporte rien ( à part une visée gyroscope optionnelle qui tombera dans l’oubli) et n’enlève rien.

Les mêmes Héros, modes de jeu, l’ensemble des DLC parus à ce jour, les événements saisonniers. Bref. Tout pareil 😀

Graphiquement et techniquement ça tient la route, le fun est là, la possibilité de jouer en nomade est un énorme plus et avoir la version complète pour 30 balles c’est vraiment cool !

Note: 8 sur 10

A Bientot sur Icary.fr 😉

Pin It on Pinterest

Share This