Returnal est sortie le 30 avril 2021 en exclusivité PlayStation 5. Avant sa sortie, j’ai longtemps hésité à me lancer dedans, de peur que le jeu soit trop difficile pour moi, n’étant pas spécialement fan des Rogue-Like à l’origine. Mais l’ambiance et l’univers m’ont suffisamment attiré pour que je me lance ! Et j’ai tellement bien fait !

Dès le début, l’ambiance nous emporte. Nous voilà incarnant une femme, dont on ne sait presque rien pour le moment, visiblement sur une planète extra-terrestre. On se rend rapidement compte que les lieux sont assez hostiles. Quelques découvertes plus tard, vous allez mourir. Et oui ! Le principe même du jeu c’est de mourir et de recommencer. Mais c’est en faisant des erreurs qu’on apprend, ça n’aura jamais été aussi vrai que dans Returnal.

Quel plaisir de recommencer et de réussir à découvrir de nouvelles choses, d’aller un peu plus loin à chaque fois et de sentir qu’on progresse un peu plus à chaque run ! Cependant, ne vous endormez pas, le jeu saura vous rappeler à l’ordre si vous vous sentez pousser des ailes !

Certains objets sont permanents et ne disparaîtront pas entre chaque mort, les objets débloqués permanents, les éthers, les emplacements de consommables, les clés, l’avancement dans l’histoire. De plus, au fur et à mesure de votre avancée, vous allez également débloquer des raccourcies vers les autres biomes. Il ne sera donc pas question de tout refaire à chaque fois. Une fois un boss vaincu, rien ne vous oblige à retourner le voir !

Techniquement parlant, Returnal est très beau et très propre. 4K avec Ray Tracing, 60 FPS, tout ça pour passer un bon moment tout en fluidité. De quoi être concentré dans l’apprentissage des paternes de vos ennemis 😂

J’ai fait la totalité du jeu en live sur Twitch, les replays sont dispos par ici ⬇️ Vous pourrez constater par vous-même que le jeu n’est pas simple mais, au final, pas si dur 😉

Pin It on Pinterest

Share This